Loading Offers - Please wait
Réservez en ligne






Annuler / Options

L’hôtel Plaza Padova et le centre historique Entre l’art et la culture.

Promenez-vous dans les rues du centre et vous vous rendrez compte que l’Hôtel Plaza Padova se trouve à deux pas des principaux centres d’intérêt tels que la  Chapelle des Scrovegni abritant les plus importantes fresques de Giotto et les  Musées Civiques Eremitani, le Palais de la Raison mais aussi les plus belles places de Padoue: Piazza dei Signori, Piazza delle Erbe, Piazza della Frutta.
Il ne faut pas manquer les typiques boutiques gastronomiques et œnothèques, une véritable galerie de spécialités du terroir et le Café Pedrocchi, un établissement historique où se retrouvent les intellectuels et les universitaires depuis le début du XIXème siècle. Le Jardin Botanique, le plus ancien jardin botanique universitaire du monde, encore aujourd'hui visible.
  Vous pouvez également rejoindre le  Palais Bò, de Universitè de Padoue, l’une des plus anciennes et prestigieuses universités d’Italie, surtout réputée pour les matières médicales et scientifiques.
L’établissement se trouve à 15 minutes à pied de la  Basilique S. Antonio, de l’Université de Padoue, l’une des plus anciennes et prestigieuses universités d’Italie, surtout réputée pour les matières médicales et scientifiques.

L'imposante Basilique  S. Giustina donne sur le Prato della Valle, connue des padouans pour Saint-Antoine, est la plus importante église de la ville et l’une des plus grandes et visitées dans le monde.

Le Parc des Expositions de Padoue (Padova Fiere) est bien desservi par les autobus et par des navettes, de même que l' Hôpital Civil, le Stade Euganeo e il Grand Théâtre, qui accueille des concerts et des spectacles de renom.

Consultez les événements du  calendrier

“On dit de Padoue qu’elle avait un Pré sans Herbe, un Saint sans Nom et un Café sans Porte. En effet, Prato della Valle n’est pas un jardin, mais une place ; Saint-Antoine de Padoue est le saint patron des padouans et c’est tout ; le café Pedrocchi, construit au XIXème siècle, n’a pas de porte car il est toujours ouvert aux étudiants de passage.”